Chez les vélosophes, il y a les bricoleurs, les rêveurs, les poètes… Gerry, c’est un peu les trois en un. Voici l’histoire de son vélo barbe à papa.

Après ses études en Suisse, Gerry Oulevay achète un vélo et part pour un long voyage. La destination est symbolique : l’orphelinat où il est né en Inde.

L’aventure devait durer un peu plus de six mois, mais Gerry a pris goût au vélo… Il a finalement roulé trois ans et demi et parcouru 25.000 km.

Artisan dans l’âme, il n’aurait jamais imaginé bricoler des vélos. C’était sans compter sur la fille de sa compagne, qui lui réclamait régulièrement des barbes à papa.

Quoi de plus ludique et participatif que de se faire sa propre barbe à papa en tournant les pédales d’un vélo ?

Un an d’essais plus tard, Gerry a trouvé les solutions techniques à tous ses défis. En effet, il lui fallait employer les bons matériaux, obtenir la température idéale et, surtout, garantir la sécurité des enfants.

Car son vélo Barbapapi est avant tout une animation pour les enfants. En une dizaine d’années, pas moins de 20.000 enfants se sont déjà régalés de ses barbes à papa vélosophes. Une démarche d’autant plus belle qu’elle s’inscrit dans la gratuité de l’échange et du partage.

N’hésitez pas à découvrir ses autres créations à base de vélos sur http://gerryoulevay.ch/

Vous aimez ce type de vélosophie ? Ces articles devraient vous plaire :)

Le vélo barbe à papa de Gerry Oulevay

Vous en voulez encore plus ? Découvrez ce livre de vélos spéciaux
Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram
:)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.