Tous les vélos (ou presque) ont des roues circulaires. Une question de rendement et d’efficacité. Cependant, la roue elliptique est-elle pour autant un concept inintéressant ?

Un groupe de chercheurs du laboratoire d’ergonomie de l’université de Lisbonne a exploré la roue elliptique pour définir une méthodologie d’évaluation de produits innovants d’un point de vue ergonomique.

Evaluer l’ergonomie d’un objet, c’est se pencher sur l’efficacité fonctionnelle (facilité d’usage), la sécurité, le plaisir (réactions émotionnelles) ou les performances humaines (éviter les blessures et améliorer le rendement).

Dès lors, le vélo est un objet idéal pour une telle étude. La bicyclette est un produit à valeur émotionnelle par excellence. Imaginez si en plus on lui ajoute deux roues elliptiques !

Vélo ELIP, vous avez dit roue elliptique?

Avec deux roues elliptiques, on s’attend à ce que ce vélo adopte un mouvement oscillatoire. Ou qu’il roule en faisant des vagues. Toutefois, ce n’est pas (toujours) le cas. En effet, le cycliste dispose de trois positions sur chaque roue. Ainsi, il a la possibilité d’accentuer ou de réduire l’oscillation de chaque roue de manière indépendante. Et le plus incroyable est que la synchronisation des deux roues autorise même une conduite sans faire de vague !

Selon l’envie, on peut donc rouler sans oscillation ou au contraire rouler en mode rodéo. Fun garanti sur ce vélo. Voyez plutôt la vidéo.

Démonstration du vélo ELIP avec roue elliptique

Pour la petite histoire, l’étude d’ergonomie du vélo ELIP a conclu que la pratique de ce vélo procurait une expérience positive en mode avec oscillation à faible vitesse sur une courte distance.

Bref, je ne peux que remercier ces chercheurs portugais pour cette brillante idée vélosophique. Du grand art !

La thématique des roues de vélo spéciales vous intéresse ? Ces articles devraient vous plaire :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here