Si vous aimez ce blog, vous allez adorer David Foutimasseur et ses créations loufoques !

En 1957, Gaston Lagaffe, le plus célèbre des inventeurs bricoleurs de la BD, crée son Gastomobile. Il s’agit d’une chaise de bureau dotée d’un pédalier. Le but? Lui permettre de voyager à vélo au sein de la rédaction sans se lever. Et voilà comment est née l’une de ses premières inventions.

Une invention (comme beaucoup d’autres) qui a bercé la jeunesse du Suisse David Foutimasseur. Un jour, ce mécanicien bidouilleur à ses heures reçoit une vieille chaise d’un collègue parti à la pension.

Pour le fan de BD qui a grandi dans les planches de Franquin, la ressemblance avec la chaise de Gaston est frappante. Comme un signe du destin, David entreprend de transformer sa chaise en Gastomobile.

David Foutimasseur et les inventions de Gaston Lagaffe

Le résultat bluffe tout le monde. Même la maison d’édition. Selon cette dernière, aussi incroyable que cela puisse paraître, David serait le premier à avoir donné vie aux inventions de Gaston Lagaffe.

« André Franquin avait un sens du détail extrêmement poussé », m’explique-t-il. « Ses créations farfelues regorgent de détails précis. Toutefois, elles laissent ci et là des zones floues qui m’autorisent un minimum de créativité pour résoudre les problèmes techniques ».

En aucun cas, notre Foutimasseur ne s’attendait à un tel accueil du public. Pour la petite histoire, Foutimasseur est un nom d’artiste. Il est inspiré du vieux mot suisse ‘foutimasser’, signifiant faire quelque chose sans importance pour passer le temps.

Sans s’en rendre compte, notre vélosophe suisse venait probablement de rendre l’un des plus beaux hommages au maître belge de la bande dessinée.

Mais le plus beau est peut-être encore à venir… Car David a une rêve : donner vie à toutes les inventions de Gaston…

 

Vous avez aimé cet article? Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter & Instagram (et partagez)

Découvrez aussi mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’ (frais de port offerts!)

1 COMMENTAIRE

  1. M’enfin !
    Chapeau pour la réalisation qui respecte tellement bien le concept de Gaston/Franquin !

    Bon, pour les autres inventions, il faudra tout de même être prudent lors des démo du Gaffophone si jamais David s’y risque un jour…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.