Et si on construisait un vélo en bois? Quand on touche du bois depuis plusieurs générations et qu’on est issu d’une famille de menuisiers et d’ébénistes, la voie du rêve est forcément beaucoup plus courte. Il aura finalement fallu deux ans de recherche et de tests aux frères Lekowitsi et à l’architecte et designer Nikolaos Kalfoglou pour mettre au point et commercialiser leurs vélos Castor. Réalisés en lamellé-collé, leurs cadres de vélo combinent le frêne, pour ses propriétés mécaniques, et une espèce de bois plus sombre, pour le contraste esthétique. Selon les goûts du client, il peut s’agir d’acajou, de wengé ou de padouk. Leurs vélos se déclinent en trois modèles (course, trekking et MTB) et sont garantis deux ans sur le cadre et la finition. Sachez aussi que les cadres sont proposés nus ou montés (Shimano) et peuvent être personnalisés avec une gravure d’un nom ou d’un logo. Bon, eh bien il ne vous reste plus qu’à choisir. Alors, acajou, wengé ou padouk? Si vous vous interrogez sur le nom ‘Castor’, ne cherchez plus, la menuiserie familiale est installée dans la ville de Kastoria, dans le nord de la Grèce.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here