Mais qu’a-t-il bien pu se passer dans la tête de cet inventeur pour imaginer un tel vélo-squelette? Quand on est fasciné par le processus créatif, la question vous taraude forcément. Et là, malheureusement, je suis tombé sur un os. Pas moyen de trouver trace de ce vélosophe. Pas possible de lui poser la question (n’hésitez pas à me faire signe si vous le connaissez). D’où lui est venue cette idée saugrenue : une visite au musée des sciences naturelles? un conflit avec son ostéopathe? une trouvaille archéologique? A moins qu’il ne recherchait tout simplement un antivol original pour ne plus se faire voler son vélo hollandais tous les deux mois. Quoi qu’il en soit, faut tout de même lui reconnaître une certaine créativité, voire une créativité certaine. On appréciera notamment le souci du détail (anatomique) et… un nez fin pour la recherche d’une aérodynamique performante. Son originalité méritait bien qu’on lui lève un verre(tébré)!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le vélo-squelette d'un as des os.
Le vélo-squelette d’un as des os.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here