Au-delà d’un mode de transport à la mode, le vélo collectionne les vertus. Notamment sociétales. Aux Etats-Unis, un groupe s’évertue à utiliser le vélo comme ascenseur social. The Scraper Bike Movement, c’est son nom, invite les jeunes issus de ghettos à focaliser leur créativité sur leur bécane. Plutôt que d’errer dans les quartiers, ils s’investissent dans un projet créatif à la fois personnel et collectif. Ensemble, les jeunes personnalisent leur vélo, essentiellement au niveau des roues qu’ils décorent avec des bandelettes de toutes les couleurs, pour se confectionner LE modèle tendance. Car, dans ces communautés, le vélo est un véritable mode de vie et relève du statut social. Et grâce à cette dynamique positive, les éducateurs réinstaurent un climat de confiance propice au dialogue et à la (ré)insertion sociale. Chapeau bas à ces éducateurs vélosophes!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le mouvement Scraper Bike vise la réinsertion sociale des jeunes grâce au vélo.
Le mouvement Scraper Bike vise la réinsertion sociale des jeunes grâce au vélo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here