A quoi tient une vocation? Une révélation, un hasard, une étincelle? L’inspiration, le jeune Néerlandais Arnolt van der Sman l’a trouvée en lisant un article sur un artiste italien réalisant des vélos en bois (Magni Vinicio). Etudiant en ébénisterie, l’adolescent se passionne pour son art et rêve de ses propres vélos. Pour son travail de fin d’études, il réalise un beachcruiser avec un maximum d’éléments en bois. Une fois son diplôme en main, il se prend à rêver d’un stretched cruiser. Il lui faudra quatre ans pour que le projet passe du croquis à la production. Au fil des réalisations, ses cadres gagnent en simplicité et sa maîtrise du matériau bois lui permet progressivement de réduire ses coûts de production. Ne manquant pas d’idées, il espère bien continuer d’élargir sa collection avec le temps. Nul doute que les adeptes du vintage apprécieront son style rétro. Pour les vélosophes qui trouveront dans cet article une révélation, sachez qu’il travaille avec du frêne et du hêtre, tant pour leurs propriétés esthétiques que mécaniques.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.