Le département des transports de la ville de New York a pris l’excellente habitude de profiter de l’été pour rendre les rues aux piétons et aux cyclistes. Durant trois samedis consécutifs, une dizaine de kilomètres de rues sont fermées à la circulation en voiture pour encourager la population à (re)découvrir des modes de déplacement plus respectueux de l’environnement. Outre un vaste programme d’activités, sportives mais pas uniquement, les initiateurs de Summer Streets ont invité des artistes à partager leur vision des transports au travers d’oeuvres d’art urbain.  Parmi elles, le Cyclo-phone de Marcelo Ertorteguy et Sara Valente a rencontré un vif succès dans le centre de Manhattan. Il s’agit d’un instrument de musique fonctionnant à la force des mollets. Le rythme et le son produits sont fonction de la cadence de pédalage. Pour varier les plaisirs, les concepteurs ont installé plusieurs modèles de vélos musicaux aux tonalités différentes. Un concert de créativité pour vélosophes mélomanes (ou mollets-man).

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here