S’il est bien une constante dans l’œuvre du designer japonais Shin-ichi Konno, c’est de rompre avec la vision traditionnelle du cadre de vélo triangulaire. Pourtant, de son propre aveu, en près de 200 ans d’histoire du cycle, force est de constater que le cadre classique construit autour de deux triangles, également appelé cadre en diamant de par sa forme, est la construction parfaite. « En tant que constructeur de cadres, je ne cesse de défier les lois de la physique. Le vélo ‘hummingbird’ (le colibri) est une quête du vélo parfait, mais la route est encore longue avant d’atteindre l’excellence du cadre en diamant », explique-t-il au vélosophe. Des propos quelque peu modestes car le concepteur a tout de même raflé deux awards pour son track bike lors du récent salon nord-américain du vélo artisanal NAHBS (North American Handmade Bike Show). Pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de ce designer, il est la deuxième génération à la tête du célèbre constructeur de cadres japonais Cherubim, une autorité en matière de créativité et d’innovation.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.