De tout temps, l’homme a rêvé de voler. D’Icare à Léonard de Vinci, nombreux sont les esprits créatifs à s’être inspirés du vol des oiseaux pour imaginer les constructions les plus folles. Dans le meilleur des cas, ces doux rêveurs ont pu planer une fraction de seconde, le temps que leur a généreusement laissé l’apesenteur avant de briser leur rêve. Et souvent aussi un bras et/ou une jambe. Cela n’a toutefois pas refroidi Todd Reichert, un étudiant de l’Institut d’études aérospatiales de l’Université de Toronto (UTIAS, au Canada), à se lancer lui aussi dans l’aventure. Non content de relever le défi, il a signé un record du monde du plus long vol en ornithoptère à propulsion humain (l’ornithoptère est le nom donné à ces machines qui volent grâce à un battement d’ailes comme les oiseaux). De ses propres ailes et de ses propres… mollets car c’est en pédalant qu’il a actionné le battement d’ailes de son très majestueux Snowbird de 32 mètres d’envergure!
Mention spéciale du vélosophe pour la vidéo de ses 19,3 secondes et 145 mètres de vol.

, Voler de ses propres… mollets
L'ornithoptère Snowbird de Todd Reichert, ou comment voler à la force des mollets (crédit photo Sean Robertson).

3 Commentaires

  1. Waou merci Vélosophe !!! Quel image de rêve !!!
    Je connaissais le vol de Mc Cready et de celui qui pédale sous un ballon d’hélium mais là c’est magnifique !!

    J’imagine des livraisons à bicyclette à Bruxelles en survolant les embout avec ça !! Le pied…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.