Encore un qui croit en la beauté de ses rêves. Le Britannique Michael Thompson s’est lancé un jour le défi de construire un vélo entièrement en bois, sans la moindre pièce métallique. Tout ça pour établir un record de vitesse et entrer dans le célèbre Guiness Book. Aujourd’hui, le SplinterBike est terminé, seuls quelques fonds manquent encore à son créateur pour officialiser la tentative de record. Imaginez la prouesse technique car tout a été produit et découpé à la main (sans découpe numérique). Même l’ingénieux système d’engrenages qui remplace la chaîne!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.